Je procrastine, tu procrastines…

Procrastiner.

Un drôle de nom pour dire que l’on remet systématiquement à demain ce que l’on pourrait faire dans l’instant.

Après les vacances, moi la quinqua, je me dis que j’ai plein de choses à planifier, comme à chaque rentrée. Les bonnes résolutions en quelques sortes.

Seulement voilà, je procrastine!

images

  • Un exemple tout simple, faire ses comptes.

Et bien cela fait 1 semaine que je suis rentrée de vacances, et mes tickets de carte bleue sont toujours empilés sur le coin de mon bureau !

Tous les jours, je me trouve une excuse :

Les lessives à faire tourner,

Le repassage qui va avec,

Les courses pour remplir le frigo,

La famille, les amis qui passent prendre l’apéro,

Le beau soleil qui brille, ce serait dommage de ne pas en profiter.

Bref, de toute façon, je sais parfaitement que je suis dans le rouge, alors…

  • Un autre exemple, se mettre au sport.

Quand j’ai décidé de perdre 2-3 kilos, (à 50 balais, c’est récurrent 🙁 ) j’enfile ma tenue et je chausse mes baskets, direction mon itinéraire favori pour ¾ d’heure de petites foulées.

1 ère semaine, je m’y tiens,

2 ème semaine, il pleut, j’irai demain,

Il vente, j’irai demain !

Il fait froid, j’irai demain…

Pff, marre de cette météo… Il faisait meilleur quand j’habitais à Marseille !

Un petit dernier?

  • Mon blog. Plein de petits réglages techniques que je n’arrive pas à paramétrer et qui m’empoisonnent la vie.

Seulement, je ne suis pas professionnelle et je ne connais personne pour m’aider.

Donc, je me plonge dans d’autres blogs afin de trouver des solutions.

Sauf que je lis beaucoup (trop) de blogs qui pourraient m’apporter de l’aide, et qui finalement, me noient complètement et me démotivent.

Demain, je change de stratégie.

Sauf que ça fait des mois que ça dure…

Alors, que faire avec tout ça ? Parce que moi, la quinqua, j’aimerais bien CHANGER et arrêter de procrastiner.

Je sais parfaitement que ce genre de comportement me freine. Seulement voilà, par quel bout attraper la chose ?

procrastination-by-hang_in_there

  • Faire une LISTE  ?
  • Déterminer mes PRIORITES ?
  • Faire un PLANNING sur mon agenda ?
  • Se fixer un PETIT objectif pour commencer?
  • Se MOTIVER, et se féliciter pour chaque tâche accomplie ?

Allez, promis, demain, je m’y mets SERIEUSEMENT 🙂 ! Parce qu’entre nous, j’en ai assez !…

images-1

Un peu de lecture:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Procrastination

http://www.lexpress.fr/styles/psycho/procrastination-pourquoi-remet-on-toujours-au-lendemain_1772940.html

Procrastiner, les quinquas et les autres, vous en pensez quoi?

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 7 signes qui en disent long …

Feed-back de l’été dernier …

Tu t’aperçois que tu as pris un sacré coup de vieux depuis un an…

Quand ton entourage te dit : « tu as l’air vraiment fatiguée, heureusement les vacances arrivent pour te reposer »… Ben oui, sauf, que tu dors 10h par nuit, et que tu ne travailles plus depuis quelques temps déjà… Il n’empêche que les cernes, ils sont bien plus présents que l’année dernière, et en plus, maintenant… il y a des POCHES !!!!!!!

UnknownQuand tu regardes les photos de l’an passé, et tu te dis : « Roooh ! ça y est, moi aussi j’ai le CODE-BARRE au dessus des lèvres, à force de faire le pitre, hein » ? Voilà où ça mène de faire des grimaces ! Ah, bravo ! Si j’avais su… La bouche en « cul-de-poule », je vais éviter désormais!

imagesQuand tu regardes les mêmes photos, et tu remarques que l’année dernière, ton cou ne subissait pas encore vraiment la loi de Newton et ne s’affaissait pas encore au point d’afficher un superbe DOUBLE MENTON! Aurais-je du lire devant moi, les bras tendus à l’horizontale pour éviter ce désastre?

imagesQuand tu tries tes affaires de l’été dernier, et que tu essayes tes débardeurs… et que tu découvres, là… les TRICEPS EN DRAPEAU ! Quelle horreur ! Je ne te parle pas des shorts, et de tes jambes qui affichent désormais un galbé disons… moins tonique (pour ne pas dire « mou ») ? ARGH ! Va sans doute falloir penser à changer de garde-robe, histoire d’éviter le ridicule!!!?

7c1763d8Quand tu regardes plus attentivement tes mains… qui hélas, malgré les crèmes, FRIPENT irrémédiablement, parsemées non pas de tâches de rousseur, mais … de TACHES BRUNES! Une peau de vieille, quoi ! Je vais sérieusement penser à porter des mitaines, moi ! Comme Karl !

karl-whoQuand tu regardes tes cheveux au niveau des tempes, et que celles-ci sont maintenant non plus poivre et sel, mais … BLANCHES! Bon, là, heureusement, mon coiffeur arrange la chose !  🙂 Et puis, cette année, c’est tendance! Hein??

Quand tu as tes ragnagnas de façon aléatoire et que tu te dis, « Bientôt la MENOPAUSE« , avec son cortège de catastrophes en perspective! So sexy !

la_menopause_est_chaude_magnet_carre-r8e2ec776ea004ea58e3e98057d864e4b_x7j3u_8byvr_630

Bref, qu’est-ce que je vais faire avec ça, moi ? Vous avez vu ce TABLEAU ??

Je retourne sous ma couette ? Nan, quand même pas, il fait trop chaud ! Et je ne suis pas une marmotte !

Je vais voir un dermato ? Un chirurgien ? Un Psy ? Peut-être?

Je me remets SERIEUSEMENT au sport à la rentrée ? Pas le choix!

Allez, il vaut mieux en rire, hein ?…

Parce que de toute façon, tôt ou tard, on est toutes concernées… Les quinquas maintenant, et les autres… plus tard!

Ce qui me sauve, c’est un sens aigu de l’autodérision… Alors…

images-3

 

Et vous, les quinquas, et les autres, vous en pensez quoi de cette ma-gni-fi-que description …???

 

Dans ma valise , il y a …

J’aime beaucoup ma valise! je ne lui reproche qu’une chose: sa taille…

A l’heure des départs en vacances, pour celles et ceux qui ont la chance de prendre la poudre d’escampette, les quinquas et les autres, se pose la sempiternelle question: que mettre dans sa valise ?

Plusieurs paramètres : le lieu, le climat, le nombre de jours, l’ambiance… Bon, ça vous le savez ! 🙂

En ce qui me concerne, moi la quinqua « cool », j’essaye d’être rationnelle, et en même temps, j’aime bien accumuler les babioles au cas où… Mon chéri n’y comprend toujours rien, malgré les années qui passent… et finalement, me laisse gérer la chose… Il vaut mieux, hein?

Tout d’abord, tout ce que je peux vous dire pour l’instant à propos de notre destination de cet été, c’est qu’elle est à 6h de vol de Toulouse… (Chuuuut ! Je vous en parlerai plus tard…)

Nous n’y allons pas pour la plage, mais pour découvrir une partie d’un beau pays… anglophone (je vous mets sur la voie!)

Le climat devrait être au beau fixe sans grosse chaleur, et l’ambiance, relax.

Au programme, visites diverses à terre, et peut-être sur l’eau. On verra en fonction de l’affluence, et de la météo.

Bref, cette année, j’ai choisi d’emporter des vêtements dont les formes et les couleurs se marient au mieux pour dépareiller, et avoir l’impression de changer tous les jours de tenue ! Yes! Et confortables aussi.

Je calcule aussi pour alléger au max… THE challenge !

(Remarque: je suis toujours dans cette disposition au début du choix des affaire à emporter…)

Alors voici ma check-list :

F3R_4512

– un jean’s blanc qui va avec tout,

– un short en jean’s qui va aussi avec tout,

– une jupe fluide infroissable,

– une robe coloris éthnique/ou noire, je ne sais pas encore, ou les 2,

– 1 pantalon fluide,

– 3 tee-shirts + 1 débardeur + 1 chemisier confortable à ceinturer+ 1 chemise en jean’s + 1 marinière,

– 1 sweat à zip + 1 pull léger,

– 6 culottes+3 soutien-gorge de différentes couleurs+ 3 paires de socquettes basses,

– 1 nuisette,

– 1 Kway ,

– 1 paire d’espadrilles + 1 paire de nus-pieds + 1 paires de sandales à talons pour le resto,

– ma trousse de toilette (mini), ma trousse à pharmacie (mini aussi),

– s’il fait beau, sait-on jamais : 1 maillot,

– un bouquin, mon Ipod avec son chargeur (le même que mon téléphone),

Pour les accessoires : mon petit panier en osier, mon chapeau de paille, 2 ou 3 foulards de soie que je porte aussi en dos-nu, 2 colliers de différentes longueurs, des bracelets et des boucles d’oreilles fantaisie et 1 ceinture en cuir. J’allais oublier : mes lunettes de soleil !!

F3R_4521

Et pour voyager en avion, du confort : jean’s + tee-shirt + gilet + cheich + baskets de ville + mon petit sac à dos.

Ah oui, je compte aussi sur l’amie qui va nous héberger pour nous prêter sa machine à laver, le temps d’une lessive…

Et voilà ! Facile, non ??

Pour les stressées, envisagez une check-list sur Word, par exemple, à afficher quelque part pour ne rien oublier ??

Bon, c’est pas tout ça, mais il va falloir faire de la place pour les affaires de mon chéri qui va encore me dire que je prends 3 fois trop de choses !!… 1 valise à 2 ? Nan … 1 valise chacun, la grande étant pour moi, bien-sûr… !

Unknown

Et vous, les quinquas et les autres, que mettrez-vous dans votre valise si vous avez la chance de partir cet été?

 

Mon 1er MOOC

Je suis impressionnée de voir que tout va vite, très vite, dans beaucoup de domaines.

Un exemple : le numérique.

Maintenant, on dit « digital ». Tu parles de numérique? T’es « has been » !! Et oui !

Ce qui était dans le coup l’année dernière, voire il y a quelques mois, ne l’est plus aujourd’hui. Incroyable !!

Tout ça pour dire qu’à 50 ans, il faut garder l’œil ouvert… et agir en conséquence, afin de garder le cap.

Pour ma part, au vu de l’évolution du « digital », j’ai décidé de consacrer un peu de mon temps à la compréhension du phénomène.

Place au MOOC « digital marketing ».

C’est le 1er MOOC auquel je me suis inscrite. Il n’y a pas d’âge pour apprendre…

Mon but : améliorer, approfondir mes connaissances et comprendre les stratégies marketing. Tout ça de façon généraliste, car c’est loin d’être mon métier.

Disons que j’avais aussi envie d’assouvir ma curiosité.

Vous le savez sans doute, le MOOC (En anglais : « massive open online course »), c’est une formation à grande échelle qui se déroule sur internet. Et c’est gratuit.

images-1

Qui peut s’inscrire ? Tout le monde ! Du moins pour celle-là.

Me voilà donc partie début Juin pour 4 semaines de cours à distance. Comme + de 10 000 autres apprenants du monde entier! Dingue !

images-1

Il faut compter 2-3 heures de cours par semaine sous forme de vidéos, consultables quand on veut (journée, nuit, vacances…). C’est plutôt pratique, place à la flexibilité !

Ces cours sont à compléter par des conférences, obligatoires et/ou optionnelles. Cela augmente de façon considérable le temps passé. On est alors bien au delà des 2-3 heures par semaine.

Un accès à un forum est mis en place pour rendre la chose interactive. On peut poser plein de questions ! Et les consultants vous donnent les réponses. Bon, des fois, je me suis demandée ce que je faisais là… J’avoue !

Un quizz à chaque fin de module, l’obtention d’un badge pour validation des connaissances, et la possibilité de passer un diplôme final (payant, mais le prix est plus que correct) pour valoriser ses compétences.

En ce qui me concerne, j’ai trouvé ce MOOC super !

Je me suis vraiment impliquée dans cette formation, avec prises de notes et participation aux forum.

J’ai aimé les cours, donnés par des personnes dynamiques et passionnées ! Et les vidéos, nombreuses et courtes (entre 5 et 10 mn chacune).

Par contre, les quiz de passage de niveau ne sont pas évidents (QCM), mais c’est le jeu.

Sur 4 badges, j’en ai décroché 3, dont 1 avec une note de 10/10 !! Youhou !!!images-2Bon, c’est bien gentil tout ça, mais j’en fais quoi maintenant ?

Pour mon 1er MOOC, moi la quinqua, je me suis lancée un challenge, et j’ai été jusqu’au bout. Très satisfaite d’avoir compris les mécanismes globaux du marketing digital. L’objectif est atteint.

Dans ce MOOC, l’axe était basé sur le e-commerce, (néanmoins, j’ai fait un parallèle avec le blog, évidemment) et là, force est de constater que la moindre action vue de l’extérieur, anodine en apparence, est en réalité une véritable machine de guerre !

Les outils disponibles sont hyper pointus.

Tout est pensé, calculé, analysé pour vous pousser à l’action ! D’achat de préférence. Business is business!…

« On ne fait plus du marketing digital comme avant », tel est le slogan de UNOW, la start-up de formation ! Aucune improvisation. Ce MOOC met donc en évidence les dessous du e-commerce, et les mécanismes à mettre en place pour réussir dans ce domaine.

Un constat: s‘entourer de personnes compétentes en la matière pour vous aider, car seul dans cet univers, je trouve que c’est compliqué ! Surtout lorsque ce n’est pas votre domaine.

Si j’adapte à l’environnement du blog, je fais encore plus la différence entre les autodidactes comme moi…. Et les autres ! Bon, je faisais déjà la différence avant de suivre ce MOOC, quand même.

Ah oui! J’ai aussi acquis un certain vocabulaire qui m’était inconnu jusqu’ici : retail, fragtal, wallmart, review, back end, market-place, storytelling, content marketing, inbound et outbound marketing, growth-hacking, lead-nurturing, launding page, design thinking, UX design, A/B testing, CRM, big data, web analytics…imagesJ’arrête ! Vous avez une indigestion ? Moi aussi ! Je me demande si je me souviendrai de tous ces mots dans quelques temps…

Allez ! Je vais réfléchir à un autre MOOC maintenant …

 

Vous les quinquas, et les autres, qu’en pensez-vous ? Quelle est votre expérience dans ce domaine ??

 

 

 

J’ai lu « Comédie Française » de Fabrice Luchini.

Fabrice Luchini, on aime ou on déteste, c’est selon. En tout cas, il ne laisse pas indifférent !

Moi la quinqua, je ne l’aimais pas du tout il y a quelques années. Je le trouvais trop « précieux », trop maniéré, je trouvais ridicule sa façon d’exagérer ses phrasés et sa diction en général.

Puis j’ai appris à le connaître. Et j’ai changé d’avis le jour où je l’ai vu jouer dans le film « Molière » en 2007, et l’année suivante, dans « Paris ».

Depuis, j’ai vu d’autres films et je suis bien obligée de constater qu’il est l’un de nos plus grands comédiens.

Alors quand j’ai appris qu’il sortait son autobiographie, « Comédie Française », je ne me suis pas précipitée pour acheter l’ouvrage, mais je me suis dit que, à l’occasion, ce pouvait être un bon moment de lecture, et j’ai acheté le bouquin quelques temps après sa sortie.

Que vous dire si vous ne l’avez pas encore lu ?

F3R_4417

 

Tout d’abord, ce n’est pas un récit « classique », comme on pourrait le supposer. Ce ne sont pas vraiment des mémoires en tant que telles.

Certes, il raconte son parcours, son enfance, sa modeste condition sociale, ses débuts d’apprenti coiffeur.

Puis son amour des lettres, ce qui l’a porté pour arriver parmi les grands … Et là est le coeur du livre, une ode aux grands textes.

Des passages d’œuvres de La Fontaine, Rimbaud, Céline et Nietzsche y sont analysés et glorifiés.

Le récit de Luchini est truffé de ces extraits littéraires. J’ai parfaitement imaginé sa diction très particulière et inimittable en les lisant.

Je trouve que la plupart des passages sont agréables à (re)découvrir, d’autres moins. Sans doute le passage de l’oral à l’écrit? Il m’a quand même fallu une relecture pour apprécier quelques pages…

Il raconte aussi ses rencontres : Eric Rohmer, Jean d’Ormesson, Roland Barthes, François Hollande…

En synthèse :

Comme dit plus haut, un livre particulier, qui se lit très bien, à réserver aux inconditionnels … Les quinquas et les autres…

F3R_4420

245 pages, 19€.

Et vous, si vous avez lu le livre de Fabrice Luchini, vous en pensez quoi ??